Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Actualité/Art/Les tours jumelles de la Défense (Paris) en 2018

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Actualité >> Art >> Les tours jumelles de la Défense (Paris) en 2018                                   << Jeux gratuits en ligne >>

12 avril 2013 / Les tours jumelles de la Défense (Paris) en 2018

En alliant logements, hôtels, bureaux et commerces dans des tours jumelles situées dans le quartier de la Défense, le projet du promoteur russe Hermitage est très ambitieux. Il l'est également au niveau architectural puisque les deux tours, si elles sont construites, atteindront 320m de haut pour 86 étages, soit les gratte-ciels les plus hauts d'Europe. Amorcé il y a 6 ans, le projet a jusqu'ici rencontré une multitude d'obstacles. Cependant, le président du groupe Hermitage, Emin Iskenderov, assure que le démarrage de la construction des tours se fera bien à la fin de cette année, pour une livraison fin 2018. Le coût du projet s'élèvera à 2,3 milliards d'euros.

     

 

 

 

Pour le financer en partie, le promoteur russe a annoncé avoir signé un protocole préalable avec la banque russe Sberbank. Sur le reste du financement, Emin Iskenderov reste flou mais assure que l'entreprise apportera des fonds propres et s'appuiera sur les préventes d'appartements. Au total, la surface des deux tours sera de 280 000 m², dont 175 000 m² de logements, 40 000 m² de bureaux, 35 000 m² pour un hôtel de luxe, et 30 000 m² de commerces et espaces culturels. Les logements seront vendus à une clientèle très aisée dans une fourchette de 2 a 2,5 millions d'euros, soit environ 12 000 euros le m²", explique Emin Iskenderov. "Nous souhaitons que ces logements soient occupés par 60% de Français", ajoute-t-il. Les pré-commercialisations débuteront à la fin 2014. En ce qui concerne l'enseigne de l'hôtel cinq étoiles, qui comptera environ 200 chambres, "13 des plus grands gestionnaires hôteliers mondiaux se sont déjà manifestés", assure l'entrepreneur russe. Enfin pour les bureaux, les préventes commenceront mécaniquement plus tard, c'est-à-dire "en 2016 et en 2017", ajoute-t-il. S'il paraît très ambitieux, le projet d'Hermitage intrigue tous les professionnels du secteur. "Cette opération qui allie logements, bureaux et commerces dans un immeuble de grande hauteur (IGH) est très atypique. Cela n'a jamais été fait en France", juge Philippe Lemoine, directeur général de Silic, un grand propriétaire de parcs tertiaires. Mais Emin Iskenderov se définit davantage comme un pionnier plutôt qu'un promoteur isolé, comme il pourrait l'être à première vue. Par l'introduction de la mixité des biens immobiliers dans l'opération, il souhaite en fait remettre de la vie dans le quartier d'affaires, soporifique hors des heures de pointe. En effet, construire des tours aujourd'hui à la Défense comporte un certain nombre de contraintes, qui posent la question de leur pérennité. En matière de normes, l'histoire dit que les bureaux deviennent obsolètes tous les 30 ans. Or, "restructurer une tour est très compliqué et coûte très cher" explique Philippe Lemoine. Ce, alors que les immeubles non IGH sont plus souples si l'ont veut par exemple transformer des bureaux en logements. En outre, "une tour coûte beaucoup plus chère en charges, avec notamment des normes de sécurités lourdes", ajoute Philippe Lemoine. Ce qui y rend le coût de construction plus élevé pour un logement. L'attractivité de ces logements peut également interpeller. À 12 000 euros le mètre, il est difficile d'imaginer que des ménages aisés préféreront venir vivre à la Défense plutôt que dans des quartiers plus huppés de la capitale où le prix est le même. Mais "si l'opération est un franc succès", reconnaît Philippe Lemoine, "elle ouvrira des perspectives" à beaucoup d'autres acteurs de l'immobilier.

______________________________________________________________________________________________________

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1