Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Actualité/Science/Du graphène pour refroidir des composants électroniques

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Actualité >> Science >> Du graphène pour refroidir des composants électroniques               << Jeux gratuits en ligne >>

10 juillet 2013 / Du graphène pour refroidir des composants électroniques

Nouveau venu dans le monde de la physique du solide, le graphène, bien que constitué d’une seule couche d'atomes de carbone, est plus résistant que l’acier tout en étant léger et flexible. C’est un matériau miracle, un conducteur électrique transparent où les électrons circulent plus rapidement que dans le silicium. Il combine aussi des propriétés électriques et optiques d'une manière exceptionnelle. Le graphène est également un très bon conducteur thermique, dix fois meilleur que le cuivre. Il n’est donc guère étonnant que l’on cherche à l’utiliser pour refroidir les composants électroniques. Les travaux récents de certains physiciens de l’École polytechnique Chalmers, en Suède, sont une bonne illustration de cette voie de recherche explorée par plusieurs laboratoires dans le monde.

     

 

 

 

Il faut dire que l’un des obstacles à la miniaturisation et à l’augmentation des capacités de calcul des puces est la dissipation de la chaleur générée par les calculs. De plus, des températures élevées raccourcissent le temps de vie des composants électroniques. On estime ainsi qu’une augmentation de 10°C de la température de fonctionnement de certains composants mène à une réduction de moitié de leur durée de vie. Selon une étude récente aux États-Unis, sur la base des données de 2006, environ 50% de l'électricité utilisée pour faire fonctionner les serveurs va au refroidissement des systèmes. On comprend donc sans peine que l’obtention d’un meilleur refroidissement des composants en électronique peut offrir des avantages considérables. C’est pourquoi on étudie différentes techniques pour aider au refroidissement des puces d’ordinateurs, par exemple en utilisant le mouvement brownien. Les membres de l’École polytechnique Chalmers, eux, sont arrivés à réduire d’une douzaine de degrés la température de fonctionnement de certaines parties des puces d’ordinateur en recouvrant les zones les plus chaudes avec un feuillet de graphène.

______________________________________________________________________________________________________

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1