Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Actualité/Société/Les effets de Facebook sur notre vie

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Actualité >> Société >> Les effets de Facebook sur notre vie                                              << Jeux gratuits en ligne >>

28 mars 2013 / Les effets de Facebook sur notre vie

Le réseau social, c’est 1 milliard de membre à travers la planète soit 140 300 000 000 de raccordements entre amis. Au sein du milliard d’utilisateurs, pas moins de 600 millions sont des adeptes des versions mobiles. Le top 5 des pays où les gens sont le plus connectés sont, le Brésil, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique et les États-Unis. L’âge moyen de l’utilisateur Facebook est de 22 ans. Depuis sa genèse, le réseau social compte pas moins de 1130000000000 likes. Autant dire qu’on en a aimé des choses, et loin d’être toutes passionnantes. La pratique assidue de Facebook n'est peut-être pas sans effets secondaires. Petit tour d'horizon d'études aux conclusions surprenantes.

     

 

 

 

-Facebook fait prendre du poids : car traîner sur Facebook pendant au moins cinq minutes donnerait la fringale. Et pas une envie de barre de céréales, mais plutôt de cookies aux pépites de chocolat…

-Consulter Facebook est plus tentant qu’une partie de jambes en l’air… Ou que boire un verre ou fumer une clope.

-Facebook sert aux parents parano. Soit, la moitié des parents : ils sont en effet 1 sur 2 à reconnaître avoir ouvert un compte pour surveiller leur progéniture. Et 43% des parents font un tour sur le profil de leurs gosses une fois par jour.

-Parler d’alcool aide à se faire des amis. Un sujet particulièrement populaire chez les Britanniques, qui sont bourrés dans 76% des photos qu’ils envoient…

-Un utilisateur de Facebook a en moyenne 130 amis. Attention, si on a plus de 500 amis, c’est qu’on souffre de narcissisme aigu.

-Et ne pas avoir du tout de compte sur Facebook, c’est louche… Cela pourrait même vous faire basculer dans la catégorie des psychopathes, comme James Holmes (tueur du cinéma au Colorado) ou Anders Behring Breivik (le tueur norvégien), qui n’avaient pas de compte.

______________________________________________________________________________________________________

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1