Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Actualité/Sport/Scandale financier au Bayern de Munich

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Actualité >> Sport >> Scandale financier au Bayern de Munich                                           << Jeux gratuits en ligne >>

23 avril 2013 / Scandale financier au Bayern de Munich

Le Bayern de Munich a beau être réputé pour son exemplarité financière, la chose ne semble pas couler de source pour ses dirigeants. Le dirigeant Uli Hoeness, légende du ballon rond, aurait dissimulé environ 10 millions d'euros au fisc allemand, selon le quotidien allemand Bild. Le patron du club phare de la Bundesliga (championnat allemand de football) avait reconnu de lui-même en janvier dernier détenir un compte caché en Suisse. Ce qui lui a valu une enquête pour fraude fiscale de la part du parquet de Munich, pour vérifier que les déclarations du dirigeant étaient « exactes et complètes », selon le magazine Focus. Selon le Bild, Uli Hoeness aurait déjà payé plus de 6 millions d'euros d'arriérés d'impôts à la suite de ses dénonciations.

     

 

 

 

Si le dirigeant espère obtenir avec ses aveux la clémence des autorités fiscales allemandes, et «régulariser sa situation», selon ses propres explications, le rejet par l'opposition sociale-démocrate (SPD) d'un accord fiscal germano-suisse pourrait compliquer son cas, et alourdir la facture. Ce scandale tombe à deux jours d'un match capital pour le Bayern, qui rencontrera mardi le FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des champions. Les observateurs du monde du ballon rond pointent d'ailleurs l'opposition financière entre un Bayern vertueux et bénéficiaire depuis près de 20 ans, et un club catalan spécialiste des recrutements à prix d'or, qui cumule près de 335 millions d'euros de dettes. L'affaire fait d'autant plus de bruit qu'Uli Hoeness est une personnalité reconnue du monde du ballon rond européen, triple champion de la Bundesliga avec le Bayern, champion du monde (1974) et champion d'Europe (1972) avec la sélection nationale. Il a ensuite pris la direction de son club de toujours en 2009, s'érigeant par la même occasion en parangon de la vertu financière. D'où l'impact médiatique que prend l'affaire outre-Rhin. Il est également réputé pour ses idées conservatrices et sa défense féroce du «fair-play financier» initié par le patron de l'UEFA Michel Platini. Ce principe, qui impose aux clubs européens de ne pas dépenser plus d'argent qu'ils n'en gagnent, entrera progressivement en vigueur au début de la saison prochaine. L'ancienne gloire du foot allemand avait à de nombreuses reprises défendu ces nouvelles règles financières, qui permettront selon lui de mettre fin à la suprématie sportive des clubs construisant leurs succès via un endettement excessif. « Quand les autres clubs vont à la banque, ils vont au service des prêts. Quand nous allons à la banque, c'est au guichet dépôts », avait-il ainsi ironisé récemment. Des déclarations qui prennent désormais une tournure bien sarcastique…Selon le dernier classement Forbes, le Bayern de Munich est le cinquième club le plus cher au monde, avec une valeur estimée d'un milliard d'euros, loin derrière le leader Real de Madrid (2,5 milliards d'euros). Véritable chantre de la rigueur économique, le club peut se targuer d'un chiffre d'affaires de 329 millions d'euros pour la saison 2011-2012 et d'une trésorerie de 129 millions d'euros. La saison dernière, le club allemand a présenté un exercice dans le vert, pour la 19e fois d'affilée. La conséquence d'une politique modérée en matière de transferts, d'un marketing efficace et de recettes de billetterie conséquentes. Et du côté des droits télés, la marge de manœuvre est encore importante.

______________________________________________________________________________________________________

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1