Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Actualité/Technologie/Polar Pod, future station dérivante de Jean-Louis Etienne

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Actualité >> Technologie >> Polar Pod, future station dérivante de Jean-Louis Etienne          << Jeux gratuits en ligne >>

6 juin 2013 / Polar Pod, future station dérivante de Jean-Louis Etienne

Avec le Polar Pod, Jean-Louis Etienne propose aux océanographes un moyen d’étudier l’océan Austral comme on ne l’a jamais fait : en dérivant tout autour de l’Antarctique, au sein même du courant circumpolaire. Les conditions sont telles que peu de navires s’y aventurent à la mauvaise saison. La région est aujourd’hui l’une des moins connues du monde. Pourtant, l’importance de cette zone est grande à plus d’un titre. Les trois océans – Pacifique, Atlantique et Indien – s’y rejoignent et y reçoivent de l’eau froide profonde. En refroidissant l’air qui circule au-dessus de lui, l’océan Austral influe sur le climat de la planète. Sur le plan océanographique, il reste des études à mener et les biologistes ne savent pas tout des écosystèmes qu’il abrite.

     

 

 

 

Pour rester longuement – plus d’une année – dans cet environnement hostile, Jean-Louis Etienne a imaginé un vaisseau dérivant de 720 tonnes, le Polar Pod. Tracté à l’horizontal, l’engin de 125 m de long (hors-tout) emplit ses ballasts une fois parvenu à destination. Ces 150 tonnes supplémentaires font alors basculer le navire de 90°. Le voilà vertical, avec un tirant d’air de 50 m (hors-tout). Grâce à son lourd ballast, le Polar Pod ne devrait pas gîter de plus de 5°, même dans la mer redoutable de l’hiver austral. L’idée du basculement n’est pas nouvelle puisque le célèbre Flip (pour FLoating Instrument Platform, plateforme flottante instrumentée) l’a déjà concrétisée. Lancé en 1962 par le Scripps (un institut océanographique des États-Unis), ce bateau est toujours opérationnel. Le vaisseau a été dessiné à Lorient, chez Ship Studio, et attend le bouclage du financement et des partenariats pour que commence la construction. L'expédition Polar Pod devrait prendre la mer en 2015.

______________________________________________________________________________________________________

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1