Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Cinématographie/Analyse filmique/Réalisateur/Frères Lumière/Films Lumière

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Cinéma >> Analyse filmique >> Réalisateur >> Frères Lumière >> Films Lumière       << Jeux gratuits en ligne >>

 Films Lumière _____________________________________________________________________________

 

______________________________________________________________________________________________________

La sortie du personnel des usines Lumière

Synopsis   -Le 19 mars 1995 à Lyon dans le chemin saint Victor, Louis Lumière pose sa caméra en face des portes de l'usine. Il ouvre les portes et laisse sortir les ouvrières et les ouvriers. Le chemin saint Victor est devenu depuis La rue du premier film cinématographique. Trois versions qui inaugure l'art du remake.

 

Les films

 

Analyse : 1ère version

A l'époque, les journalistes mentionnaient la présence d'un chien et d'une voiture à cheval. Ce film, longtemps perdu, a été retrouvé au milieu des années 80.

 

 

Analyse : 2ème version

Dans la seconde version, on distingue mieux, au fond, la toiture des usines. Les ouvrières ne regardent pas la caméra, elles savent qu'elles sont filmées. Comme dans la première version on y voit bicyclettes, chien et la voiture à cheval.

 

 

Analyse : 3ème version

La troisième version a longtemps été considéré comme le premier film de l'histoire du cinéma. Il n'y a cependant pas de voiture à cheval comme l'avaient noté les journalistes présents lors de la projection donnée à leur intention le 22 mars 1895. Les hommes font plus longuement les imbéciles et les portes de l'usine se referment.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

Le débarquement du congrès de photographie à Lyon

Synopsis   -Une foule de personnes débarque d'un bateau à vapeur avec en arrière plan un pont traversant une rivière. Les hommes et les femmes, en costume d'époque, portent avec eux du matériel photographique à la main : trépied, appareil à soufflet et boites.

 

Le film

 

Analyse

Lors du congrès des Sociétés françaises de photographie, les congressistes font, le 11 juin 1895, une excursion en bateau sur la Saône. Louis Lumière filma le débarquement sur le quai Pasteur. Une plaque commémorative y rappelle encore l'événement. Conscientes d'être filmées, des personnes saluent la caméra d'un coup de chapeau et d'autres regardent l'objectif. Sujet de curiosité, le cinématographe attire le regard et l'attention. Dès le lendemain, à la clôture du congrès, le film a été projeté. La rapidité avec laquelle le film a été développé et le sujet traité en font le tout premier film d'actualité de l'histoire.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

Le jardinier et le petit espiègle et L'arroseur l'arrosé

Synopsis   -Un jardinier arrose son jardin. Un chenapan met le pied sur le tuyau d‘arrosage. L'homme regarde le bout du tuyau, puisqu'il n'y a plus d'eau. Le chenapan retire son pied du tuyau et le jardinier est aspergé. Le jardinier n'apprécie pas la plaisanterie, court après le garnement, le rattrape et le corrige.

 

Les films

 

Analyse

L'Arroseur arrosé est un titre généralement donné à deux vues comiques de Louis Lumière. En fait, aucun des deux films n'a porté ce titre. La première version est en fait intitulée Le Jardinier et le petit espiègle et la seconde version Arroseur et arrosé, celle-ci étant la seule à être inscrite dans le catalogue Lumière. Véritables piliers culturels, ces courts-métrages sont particulièrement réputés, car ce sont les premiers à suivre un scénario et à ne pouvoir s'apparenter à un documentaire. Il s'agit donc à la fois des premières fictions cinématographiques et des premiers films comiques.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

L'arrivée d'un train à la Ciotat

Synopsis   -Le film met en scène un train arrivant en Gare de la Ciotat, ville proche de Marseille. En perspective diagonale, sur le quai, on voit des voyageurs en habit du dimanche qui attendent. Un bagagiste s'approche de la caméra. Et au fond, une locomotive à vapeur approche vers le premier plan et s'immobilise sur la gauche de l'écran. Des gens descendent du train, d'autres s'apprêtent à monter.

 

Le film

 

Analyse

Ce film a suscité l’émotion chez les spectateurs effrayés par cette locomotive fonçant vers eux. Certains historiens ont détecté que ce petit film de 52 secondes contenait (à lui tout seul) toute la future grammaire du cinéma : on y trouve un plan d’ensemble, une superbe profondeur de champ mais aussi un plan américain, un plan rapproché, un gros plan et même un très gros plan. L'emplacement de la caméra, à une position renforçant le côté spectaculaire de l'entrée en gare du train, est particulièrement bien choisi. La famille Lumière possédait une résidence à La Ciotat, ce qui explique le choix de cette gare plutôt qu'une autre.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

La démolition d'un mur

Synopsis   -Le film met en scène la démolition d'un mur et sa reconstruction.

 

Le film

 

Analyse

Louis donna naissance au 1er trucage lors de la projection du film. Les spectateurs réclamaient le film, le projectionniste, en rembobinant la pellicule montrait un autre film : la reconstitution du mur. L’effet était spectaculaire et comique.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

La charcuterie mécanique

Synopsis   -Poussé à l'intérieur d'une machine, un cochon en sort sous forme de charcuteries parfaitement emballées.

 

Le film

 

Analyse

Ce film présente une machine où d’un côté on introduit un cochon vivant tandis que de l’autre côté, ressortent saucisses, jambons et diverses charcuteries.

 

 

______________________________________________________________________________________________________

Autres films

Le défilé de chevaux du tailleur de pierre Vautier

 

Lion, jardin zoologique de Londres

 

Partie de cartes

 

Repas de bébé

 

Lyon, ville natale du cinématographe

 

Enfance

 

La France qui s'amuse

 

La France qui travaille

 

Le monde tout proche

 

Gags et comédies

 

La trace Lumière

 

A bientôt Lumière

 

En conclusion, les frères Lumière saisissent la vie en la fictionnalisant. Louis cadre, pose, retranscrit le quotidien, l’imprévisible. Une large part de la production est consacrée à des scènes de vie. Le genre en vogue est clairement le documentaire et notamment des vues en plein air. Pendant une dizaine d’années, les vues Lumières sont couronnées de succès et imitées partout dans le monde.

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1