Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Cinématographie/Analyse filmique/Réalisateur/Roland Emmerich/Independence Day

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Cinéma >> Analyse >> Réalisateur >> R. Emmerich >> Independence Day               << Jeux gratuits en ligne >>

 Independence Day ______________________________________________________________________

  • Année de sortie : 1996
  • Durée : 2h25 minutes
  • Scénario : Roland Emmerich et Dean Devlin
  • Musique : David Arnold
  • Acteurs principaux : Will Smith, Bill Pullman, Jeff Goldblum, Mary McDonnell, Judd Hirsch, Margaret Colin, Vivica A. Fox, Randy Quaid, Robert Loggia, James Rebhorn, Harvey Fierstein, Adam Baldwin, Brent Spiner, James Duval, Lisa Jakub, Giuseppe Andrews, Ross Bagley, Andrew Keegan, Bill Smitrovich, Mae Whitman, Pasqualino Antony, Kassem Tarek, Harry Connick Jr.
  • Société de production : 20th Century Fox, Centropolis Entertainment
  • Budget : 75 millions de dollars

 

______________________________________________________________________________________________________

Synopsis

Une immense soucoupe volante envahit le ciel terrestre, libérant un nombre infini de plus petites soucoupes qui prennent position au-dessus des plus grandes villes du monde. Un informaticien new-yorkais décrypte les signaux émanant des etranges voyageurs. Ils ne sont pas du tout amicaux et ces extraterrestres se préparent a attaquer la Terre.

 

Bande annonce

 

______________________________________________________________________________________________________

Secrets de tournage

La pyrotechnie a été réalisée par le superviseur des effets spéciaux Joe Viskocil. Le mur de feu est l’application inverse du principe utilisé dans l’explosion de l’étoile de la mort dans Star Wars. Dans ce cas, c’est la caméra qui se trouve en hauteur et filme en plongée. La maquette de la rue était placée verticalement à un angle de 90°. Quand le feu s’est déclenché à la base, les flammes se sont propagées au centre de la rue, comme dans une cheminée, vers l’objectif de la caméra. Le spécialiste des explosions miniatures Joe Viskocil et son équipe ont utilisé du gaz propane et du benzil peroxyde pour créer des flammes superbes. Ce sont ces images-tests qui ont permis de convaincre la Fox de produire le film. La Maison Blanche avait été construite en plâtre. Joe Viskocil a choisi de travailler avec du Primacord, un cordon explosif dans lequel la détonation se propage à la vitesse de 6700m/s. cela ne produit ni flammes, ni fumées, ni étincelles mais l’effet de destruction est très efficace. Si on fixe le Primacord en haut, une partie de la maquette est propulsée en hauteur et les débris volent latéralement, vers la caméra. Si on le fixe vers le bas de la maquette un peu retrait des parois, le bâtiment s’effondre vers le bas, comme s’il s’écroulait sur lui-même. Durant, le tournage du vol d’un avion de chasse en Rase-motte dans le canyon pour la scène de poursuite aérienne, la maquette coulissait le long d’un câble, selon la méthode initiée par les frères Lydecker. Les combats aériens ont été réalisés numériquement.

Les concepts graphiques et la réalisation des extraterrestres ont été signé par le designer français Patrick Tatopoulos.

 

 

Le film montre l'intérieur (supposé) de la Zone 51. Le crash de l'OVNI dans le désert fait référence à l'incident de Roswell de 1947. Le film est inspiré de La Guerre des mondes (1953) de Byron Askin et George Pal. En 2009, Roland Emmerich a annoncé non pas une mais deux suites au film. Ils se dérouleront à notre époque mais dans un monde qui a grandement évolué grâce aux technologies aliens récupérées sur les épaves. Le Niveau Katina du jeu vidéo Star Fox 64 est un clin d’œil direct aux événements du film. Dans le van de Russel Casse, le plus jeune fils regarde une scène du film Le jour où la terre s’arrêta, à la télévision, dont la réception est perturbée par les signaux de communication des extraterrestres. Lorsque Jeff Goldblum et Will Smith s'installent dans le vaisseau afin d'aller implanter le virus dans le vaisseau mère, Jeff Goldblum installe son ordinateur portable et au moment de se lancer une image d'accueil apparait laissant entendre une voix disant « bonjour David. » Cette voix et l'image d'accueil sont des références au film 2001, l'Odyssée de l'espace de Stanley Kubrick et son personnage d'ordinateur Hal 9000. L'image d'accueil est l'œil rouge de Hal 9000. Le film a rapporté 817 400 891$ de recettes, une performance qui l'inscrit parmi les plus gros succès du box-office mondial.

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1