Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Cinématographie/Analyse filmique/Réalisateur/Stanley Kubrick/Fear And Desire

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Cinématographie >> Analyse filmique >> Réalisateur >> Kubrick >> Fear And Desire << Jeux gratuits en ligne >>

 Fear And Desire ___________________________________________________________________________

 

______________________________________________________________________________________________________

Synopsis

Dans une guerre abstraite en terre inconnue, une patrouille militaire de quatre hommes, le lieutenant Corby, le sergent Mac et deux soldats, Fletcher et Sidney, se retrouvent derrière les lignes ennemies après que leur avion se soit écrasé. Ils avancent dans la forêt, surprennent deux militaires ennemis et les massacrent. Puis ils rencontrent une jeune fille et, craignant qu'elle ne les dénonce, l'attachent à un arbre. Pendant que ses trois camarades vont vers la rivière construire un radeau qui, espèrent-ils, les ramènera chez eux, Sidney garde la jeune femme. Il se révèle alors avoir l'esprit dérangé, autant à cause des violences de la guerre que de son désir naissant envers la prisonnière.

 

Bande annonce

 

______________________________________________________________________________________________________

Secrets de tournage

Fear and Desire est le premier long métrage de Stanley Kubrick. L'action se déroule en période de guerre et se focalise sur un groupe de soldats, thème cher à Kubrick, que l'on retrouve par la suite dans Les Sentiers de la gloire et Full Metal Jacket. Ayant connu une diffusion limitée auprès du grand public dès sa sortie, le film est ensuite devenu longtemps introuvable par son absence d'exploitation commerciale (aucune édition en cassette ou DVD) elle-même due à la destruction de la quasi-totalité des copies connues du film par la volonté du réalisateur. Une restauration du film a néanmoins été entreprise en 2011 à partir de l'une des rares copies conservées de la pellicule et a abouti à la première sortie du film pour le grand public en édition DVD et Blu-ray en octobre 2012 aux États-Unis. Le film a fait son retour en France le 14 novembre 2012 avec une sortie de la version restaurée au cinéma. Avant la restauration du film, une édition « pirate » de mauvaise qualité et raccourcie de douze minutes circulait sur Internet et en DVD depuis quelques années. Ce film marque par ailleurs les premiers pas de Paul Mazursky dans le cinéma, plus connu ensuite comme réalisateur. Après avoir réalisé en 1951 les courts métrages Day of the Fight et Flying Padre, Kubrick estimait avoir acquis suffisamment d'expérience pour commencer la réalisation d'un premier long métrage. Le scénario du film fut écrit par Howard O. Sackler, un ancien camarade de classe que Kubrick avait rencontré à la William Howard Taft High School de New York. Kubrick disposait d'un budget très faible pour son film. Des amis et des parents lui avancèrent 1000 $ dans un premier temps, puis son oncle Martin Perveler lui donna un supplément de 9 000 $ pour réaliser le film. Avec ce budget, Kubrick réunit une équipe de quatorze personnes dont les cinq acteurs, et débuta le tournage non loin de Los Angeles à San Gabriel. Le tournage dura cinq semaines. Pour réduire les frais d'équipement technique, Kubrick décida de tourner le film sans bande sonore, et de réaliser ensuite un doublage en studio. Ce choix fut perdant, car l'ajout du doublage, de la musique et des effets sonores lui coûta 50 000 $, une somme bien plus élevée que le budget initial. L'aide financière nécessaire pour ce coût supplémentaire fut avancée par Richard de Rochemont, un producteur qui avait été intéressé par les premières réalisations de Kubrick. Le montage fut réalisé par Kubrick. Au cours du projet, le film changea plusieurs fois de nom. À l'origine, le film devait s'intituler « The Trap », qui devint « The Shape of Fear » avant de prendre sa forme définitive : « Fear and Desire ». En dépit de l'inexpérience des acteurs et de l'équipe technique, le film a reçu de bonnes critiques et a été distribué dans le circuit « Art et Essai » de New York, marquant la reconnaissance du potentiel du jeune réalisateur. Les critiques ont généralement été partagées, mais le New York Times a salué le talent de photographe de Kubrick mis en valeur par d'intéressants cadrages dans ce film, et la scène du meurtre de la jeune fille a été considérée comme pouvant « entrer dans les annales du cinéma » par Mark Van Doren, de l'université Columbia. Kubrick a tenté de faire disparaître ce film, le considérant comme une œuvre d'« amateur ». Il a racheté la plupart des copies en circulation pour les détruire. La plupart des copies existantes avaient déjà été détruites auparavant du fait de leur difficile conservation. Néanmoins, deux sont toujours détenues par la George Eastman House à Rochester (État de New York), et une autre à la cinémathèque américaine de Los Angeles.

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1