Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Cinématographie/Analyse filmique/Réalisateur/Victor Sjöström

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Cinématographie >> Analyse filmique >> Réalisateur >> Victor Sjöström                   << Jeux gratuits en ligne >>

 Victor Sjöström (20 septembre 1879 - 3 janvier 1960) _______________

Né à Sibodal, il reçut une éducation puritaine, qui le marqua profondément. A la mort de son père, il se lance dans le théâtre puis rencontre Charles Magnusson, chef de production de la firme "Svenska Biografteatern", qui l'engage comme réalisateur, en même temps que son compatriote Mauritz Stiller : les deux hommes allaient dominer pendant 10 ans le cinéma suédois, et en faire l'une des premières du monde. Le sens du paysage, le romantisme des sentiments, une intensité dramatique héritée du théâtre d'Ibsen seront les traits caractéristiques de leurs films. Il tourne son 1er film sous la direction de Mauritz Stiller en 1912 et réalise la même année Le jardinier. Il tourne 41 films en Suède dont certains ont disparu. Sjöström y ajoute un sens particulier du fantastique et de la tradition populaire, sensible notamment dans Les proscrits (1917) et La charrette fantôme (1920, d'après Selma Lagerlof, lauréate du Prix Nobel de littérature en 1909). Il accepte une proposition de Louis B Mayer et en 1924, il part pour Hollywood. il tournera encore quelques très beaux films, dont Larmes de clown (1924, avec Lon Chaney), La lettre écarlate (1926), Le vent (1928, apogée de l'art muet) et son premier film parlant Une femme à aimer. Rencontrant des difficultés avec l'avènement du cinéma parlant, il retourne en Suède en 1930. Là-bas il tourne quelques films, puis reprend sa carrière d'acteur et reçoit la consécration en 1957 avec Les fraises sauvages d'Ingmar Bergman qui est le dernier film dans lequel il joue. Bergman entendant lui rendre avec ce film un fervent hommage. Il meurt en 1960 à Stockholm.

 

 Filmographie (Réalisateur) ________________________________________________________________________

  • 1915 Un parmi d'autres
  • 1915 Les filles du gouverneur
  • 1915 A chacun son métier
  • 1915 Le salaire de Judas
  • 1915 Rencontre de bateaux
  • 1915 L'heure des épreuves
  • 1916 Le mensonge de Karine
  • 1916 Elle triomphait
  • 1916 Thérèse
  • 1916 L'étrange aventure de l'ingénieur Lebel
  • 1917 Les vautours de la mer
  • 1917 La fille de la tourbière
  • 1918 Les proscrits
  • 1918 La voix des ancêtres
  • 1918 Le monastère de Sendomir
  • 1920 La montre brisée
  • 1919 Le testament de sa grâce
  • 1921 La charrette fantôme
  • 1921 L'épreuve du feu
  • 1922 La maison cernée
  • 1923 Le vaisseau tragique
  • 1924 Le glaive et la loi
  • 1924 Larmes de clown
  • 1925 Confession d'une reine
  • 1925 La tour de larmes
  • 1926 La lettre écarlate
  • 1928 La divine
  • 1928 Les masques du diable
  • 1928 Le vent
  • 1930 Une femme à aimer
  • 1930 Les Markurell de Wadköping
  • 1937 Sous la robe rouge

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1