Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Musique/Genre musical/Groove metal/Sepultura

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Musique >> Genre musical >> Groove metal >> Sepultura                                        << Jeux gratuits en ligne >>

 Sepultura _____________________________________________________________________________________

Sepultura (tombeau en portugais) est un groupe brésilien fondé par Max et Igor Cavalera en 1984, à Belo Horizonte. Le groupe est l'un des plus influents du thrash, death et groove metal de la fin des années 1980. Le fondateur et pilier du groupe Max Cavalera quitte brutalement le groupe en 1996, à la suite de désaccords personnels, et fonde Soulfly. Son frère Igor, batteur, fait de même en 2006 et rejoint son frère dans une nouvelle formation nommée Cavalera Conspiracy. Les membres actuels sont Paulo Jr. à la basse, seul musicien présent depuis les débuts, Andreas Kisser à la guitare, Eloy Casagrande à la batterie, et Derrick Green, unique membre non-brésilien, au chant. Formé dans un contexte de répression policière qui marquait les dernières heures de la dictature militaire, Sepultura a connu un succès international à la fin des années 1980 dans un style proche du thrash metal, participant ainsi à la popularisation de ce genre aux États-Unis et en Europe, puis a évolué vers le groove metal. Le groupe a réalisé en tout douze albums studio qui se sont écoulés à plus de 3 millions d'exemplaires aux États-Unis et 20 millions d'exemplaires dans le monde.

Sepultura est créé en 1984, à Belo Horizonte, capitale de l’État du Minas Gerais au Brésil. À l'origine de cette formation, les deux frères Max et Igor Cavalera sont nés d'une mannequin nommée Vânia et d'un diplomate italien, Graciliano, qui décède brutalement d'une crise cardiaque, laissant sa famille sans ressources financières. Alors âgés respectivement de quinze et quatorze ans, ils sont profondément affectés par sa mort et décident de créer le groupe le même jour, influencé par l'album Vol. 4 de Black Sabbath. Fin 1984, ils arrêtent définitivement leur scolarité pour se consacrer uniquement à la musique. Ils jouent leur premier concert cette même année, au Barroliche Club à Belo Horizonte. En 1985, Sepultura participe à quelques festivals locaux et est remarqué par un disquaire de la ville, lequel offre aux membres de quoi effectuer une session d'enregistrement de huit titres en studio. Peu après, le groupe rejoint le label créé par ce studio : Cogumelo Records. Ce dernier, faisant figure d'avant-garde dans la production de heavy metal au Brésil, où le genre vient de naître, produit les deux premiers disques de Sepultura. Leur premier EP, Bestial Devastation, est enregistré en deux jours dans un studio de fortune. Malgré un son médiocre, en raison de la saturation excessive des amplificateurs, le disque permet au groupe de se faire connaître au Brésil et d'enregistrer Morbid Visions en 1986. Sa renommée se limite à son pays d'origine, les deux CD n'étant pas sortis ailleurs, mais leur prestation en première partie du groupe Venom lors d'un concert à Belo Horizonte contribue à les faire remarquer. Les membres de Sepultura décident alors de déménager à São Paulo pour bénéficier de meilleures conditions de travail. Le guitariste Jairo Guedez, qui a perdu son intérêt pour le metal, quitte le groupe à l'issue de la première tournée, en 1987. Il est remplacé par Andreas Kisser qui était à l'origine machiniste itinérant (roadie) de Max Cavalera. Celui-ci apporte son savoir-faire et contribue grandement à l'évolution du style dans le nouvel album, Schizophrenia, le premier à être enregistré dans des conditions professionnelles. Durant quelques mois, le groupe effectue des concerts réunissant au minimum 2 000 personnes et écoule 10 000 copies de l'album, soit plus que les grands groupes étrangers tels que Slayer ou Anthrax. Sepultura devient ainsi le leader incontesté de la scène metal brésilienne. En 1988, Max Cavalera, après s'être fait quelques contacts durant des concerts, décide d'aller aux États-Unis rencontrer des producteurs. Sepultura attire alors l'attention de Roadrunner Records, l'un des plus importants labels de heavy metal au monde et grand importateur de groupes étrangers. Monte Conner, le directeur artistique, les rencontre et décide de leur proposer un contrat à long terme afin de commercialiser Schizophrenia à plus grande échelle. Enregistré dans de meilleures conditions et distribué dans le monde entier, le disque remporte un succès critique non négligeable en Europe et en Amérique du Nord. L'album Beneath the Remains est enregistré en neuf nuits (afin de bénéficier de tarifs plus avantageux) à Rio de Janeiro. C’est le début du véritable succès de Sepultura hors du Brésil. La tournée internationale fait de Sepultura l'un des groupes de metal les plus réputés au monde. Les membres du groupe enregistrent leur premier clip, sur la chanson Inner Self, et voient les ventes totales de l'album se monter à plus de 600 000 exemplaires. En 1990, ils décident de s'installer à Phoenix dans l'Arizona et embauchent une nouvelle équipe de management. La même année, ils jouent devant 26 000 fans aux Pays-Bas. Enfin, en 1991, Sepultura achève la tournée de l'album Beneath the Remains par un concert triomphal au festival Rock in Rio, devant plus de 100 000 personnes. Ces participations à de grands festivals donnent l'occasion au groupe de se produire aux côtés des artistes qui l'ont inspiré, comme Metallica ou Kreator. En 1990, ils enregistrent leur nouvel album, Arise, dans les studios Morrisound à Tampa en Floride. Sorti en 1991, le disque fait de Sepultura un des groupes de metal parmi les plus chroniqués dans la presse spécialisée. La chanson Dead Embryonic Cells est un succès et attire davantage l'attention après leur interdiction de diffusion sur MTV, en raison de leur caractère blasphématoire : y apparaissent des figures religieuses apocalyptiques ou des crucifix. Cet album est celui qui permet au groupe d'asseoir sa renommée mondiale et d'effectuer une tournée mondiale de plus de deux ans. Durant cette période, Max Cavalera épouse la manager de Sepultura, Gloria Bujnowski. En 1993 sort Chaos A.D., le cinquième album de Sepultura, dont les textes sont plus sociaux et dénonciateurs. Sepultura commence à se faire connaître du grand public européen, et notamment français, après un passage remarqué dans l'émission de Canal+ Nulle part ailleurs, où le groupe interprète le titre Refuse/Resist.

Devant ce succès, les membres de Sepultura comptent parmi les musiciens brésiliens les plus célèbres au monde. L'album Roots est celui de l'apogée de la popularité de Sepultura : il s'écoule en effet à plus d'1 200 000 exemplaires et son label d'alors, Roadrunner Records, indique que Roots est son album le plus acclamé. L'album marque l'une des premières collaborations du groupe avec un autre artiste : le percussionniste Carlinhos Brown réalise des performances sur plusieurs titres. Le groupe enchaîne alors les participations aux plus grands festivals du monde. En outre, Sepultura interprète Roots Bloody Roots et Ratamahatta dans l'émission de Canal + Nulle part ailleurs, et joue au Zénith de Paris.

En 1996, Sepultura donne à nouveau un concert au festival Monsters of Rock. Ayant appris quelques heures auparavant la mort de son beau-fils, Dana Wells, dans un accident de voiture, Max Cavalera prend le premier vol pour les États-Unis, contraignant le guitariste Andreas Kisser à assurer les parties vocales lors du concert. La mère du défunt n'est autre que Gloria Bujnowski, épouse de Max Cavalera depuis 1992 et manager du groupe. Brisés par ce décès, les deux époux provoquent de nombreuses tensions durant la tournée de l'album Roots. En 1996, le chanteur remet sa démission à ses camarades et à son manager, et officialise son départ début 1997. Max Cavalera crée quelques mois plus tard Soulfly, son nouveau groupe, produit par Ross Robinson, ancien producteur de Sepultura. Après de longues recherches, le groupe choisit un remplaçant au chant en la personne de Derrick Green, originaire de Cleveland dans l'Ohio, et venu de la scène hardcore américaine. Toutefois, Against, premier opus avec Derrick Green, est plutôt mal accueilli par les fans et les critiques, notamment en raison de la différence vocale avec Max Cavalera. Le huitième album studio, Nation, sort en 2001. Cet opus, dans lequel figure une collaboration avec le groupe violoncelliste Apocalyptica, a eu une très faible publicité par rapport aux précédents du groupe. C'est une des raisons pour lesquelles les membres décident de résilier leur contrat avec le label Roadrunner Records, responsable selon eux de cette faible promotion. En 2003, sort Revolusongs, un album EP qui témoigne de l'éclectisme du groupe : il est en effet composé de huit reprises de groupes aussi divers que Massive Attack, U2, ou encore le groupe de hip-hop Public Enemy. Sorti en 2003, Roorback est le neuvième album studio de Sepultura et le premier produit par SPV Records. Le groupe veille particulièrement à donner des concerts dans des pays où la scène heavy metal est peu développée, comme en Nouvelle-Zélande ou en Indonésie. Le dixième album studio de Sepultura, un album-concept inspiré de la Divine Comédie et intitulé Dante XXI, sort en 2006. Suite à des différends créatifs et personnels, Igor Cavalera quitte le groupe, peu après la sortie de l'album, pour créer avec son frère Cavalera Conspiracy. Il est remplacé par Jean Dolabella jusqu'en 2011. En 2008, Sepultura tourne dans une publicité brésilienne pour Volkswagen. Le spot montre le groupe sur scène en train de jouer de la bossa nova devant un public médusé.

En 2009, le groupe sort son onzième album studio, intitulé A-Lex. Nouvel album-concept, inspiré du roman d'Anthony Burgess L'Orange mécanique. En 2010, Sepultura devient le premier groupe de metal professionnel à donner un concert sur l'île de la Réunion. En 2011, Sepultura signe un contrat avec le label de metal allemand Nuclear Blast et sort l‘album nommé Kairos. L'album comprend des reprises de Ministry (One More Fix) et de The Prodigy (Firestarter), chacune disponible dans une édition bonus. Sepultura a effectué une tournée mondiale, intitulée Kairos World Tour. De la formation originale ne reste aujourd'hui que le bassiste Paulo Jr., qui a joué dans tous les albums de Sepultura. Le dernier membre arrivé dans la formation actuelle du groupe est le batteur prodige, Eloy Casagrande.

La volonté de jouer du metal est née du rejet de la musique brésilienne. Le groupe cherche ainsi à s'éloigner de la samba, du choro, de la coco, du baião, de la bossa nova et ses rythmes associés, et même du rock brésilien. Pour ce faire, il reproduit le son de groupes non brésiliens. Comme le déclare Andreas Kisser : « Nous écoutions du heavy et du black metal, et nous trouvions que tout ce qui se faisait au Brésil était merdique. Nous n'aimions pas la samba, nous n'aimions pas le rock brésilien, nous n'aimions aucune de toutes ces conneries. » En plus de Black Sabbath et Motörhead, les deux frères sont influencés par la plupart des grands groupes de heavy metal ou de hard rock, populaires à la fin des années 1980. Peinant à trouver des albums de heavy metal dans leur ville natale, Belo Horizonte, ils se rendent fréquemment chez un disquaire de São Paulo qui vend des cassettes comprenant les derniers morceaux des grands groupes américains : les trois premiers disques achetés par Max Cavalera sont un album d'Iron Maiden, de Metallica et de Slayer. Leurs goûts musicaux sont toutefois subitement bouleversés après leur découverte du groupe Venom. La musique de ce groupe anglais, pionnier du thrash metal et du black metal, est en effet l'influence la plus sensible de Sepultura sur leur premier EP, Bestial Devastation, bien plus que le heavy : on y retrouve en effet du chant hurlé et une très forte distorsion à la guitare. Comme le déclare Igor Cavalera : « Je me souviens du jour où j'ai écouté Venom pour la première fois, sur une cassette empruntée à un ami. Ça ressemblait beaucoup à Motörhead, mais c'était juste un peu plus violent. Je me rappelle que quelqu'un avait déclaré : c'est le diable de Motörhead ! Une fois que nous avions parcouru l'œuvre de Venom, nous avons cessé d'écouter Iron Maiden et tous ces autres trucs légers. » Sepultura a également exercé son influence sur de nombreux groupes qui ont fait émerger la première génération de groupes de metal alternatif, dont font partie Godsmack, Slipknot ou System of a Down. Les membres de Radiohead ont aussi affirmé s'être inspirés du groupe : « Nous avons regardé Sepultura il y a de cela quelques années lors d’un festival hollandais et nous nous sommes tous prosternés devant leur musique brésilienne sombre, un peu vaudou. Ils ont joué avec des instruments des forêts tropicales à base de palmier enroulé et de fèves. C’était assez dérangeant ». Selon le magazine Rolling Stone, Sepultura est « l'un des groupes les plus influents des années 1990 ». De plus, le succès du groupe a attiré l'attention sur la musique rock et heavy metal au Brésil. L’album Beneath the Remains marquent définitivement l'évolution vers un thrash metal brutal et sombre, au détriment du death metal des débuts, la guitare gagnant en rapidité et le chant en puissance. L'évolution musicale de Sepultura vers le groove metal se poursuit et s'affirme dans l'album Roots. Alors que dans les albums précédents, il s'employait à nier tout héritage proprement brésilien, le groupe adopte en effet un rythme plus lent et se tourne vers un mélange de musique traditionnelle brésilienne, déjà amorcé dans Chaos A.D, et de thrash metal. Il intègre ainsi des sons tribaux aux partitions, des passages aux percussions ou au berimbau, et réalise même des enregistrements en Amazonie. L'héritage de la musique brésilienne est désormais pleinement assumé, et même revendiqué par les musiciens de Sepultura : selon Andreas Kisser, il s'agit de montrer à la face du monde le meilleur du Brésil, « les couleurs, la musique et la culture des Indiens, et l'influence africaine, notamment concernant les percussions. » Avec Against, Sepultura atteint définitivement un style metalcore, voire nu metal. Le disque conserve en effet un apport de musique traditionnelle, ici japonaise avec le groupe de percussions taïko Kodo, qui participe au titre Kamaitachi. De plus, des passages sont interprétés à la flûte et au violon. L'album suivant, Nation, se veut plus politique, sur le modèle du punk. Revolusongs, un EP composé de reprises, permet au groupe de concilier un apport de genres nouveaux (notamment hip-hop). Mais c'est avec Kairos que les ambitions du groupe de revenir au thrash metal se font plus claires : Andreas Kisser admet que le disque présente des aspects proches du thrash metal « old school », notamment au regard de l'enregistrement, réalisé à la manière d'un live, avec les seuls instruments. Sepultura, de son premier album aborde principalement les domaines de la mort, la politique, le satanisme, le paranormal, la guerre, a paranoïa, la violence et la destruction. Le groupe s'est ainsi attiré le mépris d'une partie de la société brésilienne, majoritairement catholique et émergeant à peine de vingt ans de dictature militaire. L'engagement politique du groupe culmine dans les albums Nation et Roorback, dans lesquels on peut remarquer une sensibilité de gauche, à la manière du punk hardcore. Ces deux disques se veulent résolument engagés, abordant des sujets tels que la corruption ou la lutte politique et prônant le pacifisme ; dans le livret de Nation figurent des citations de Mère Teresa, Albert Einstein, Gandhi et du Dalaï-Lama (« La paix sur terre dépend de la paix dans le cœur des hommes »).

 

Max Cavalera

 

Max Cavalera, de son vrai nom Massimilio Antônio Cavalera, est un chanteur et musicien brésilien de metal né le 4 août 1969 à Belo Horizonte, au Brésil. Cavalera est surnommé par les journalistes le « Bob Marley du metal » en raison de sa coupe de cheveux style « Rastafari » et son originalité musical avec Soulfly. En 1984, lui et son frère Igor Cavalera fondent Sepultura, qu'il quitte brutalement en 1996, à la suite de désaccords personnels, et fonde Soulfly l'année suivante. Dix ans après, Max et Igor fondent Cavalera Conspiracy. Max et son frère, sont nés à Belo Horizonte. Fils d'une mannequin nommée Vânia et d'un diplomate italien, Graciliano, qui décède brutalement d'une crise cardiaque, laissant sa famille sans ressources financières. Il a voulu se lancer dans la musique après avoir vu Queen en concert au Brésil, alors qu'au départ, le rêve du jeune Cavalera était de devenir footballeur professionnel.

Igor Cavalera

 

Igor Cavalera fut longtemps le batteur de Sepultura, groupe qu'il avait fondé avec son frère Max Cavalera. Il quitte le groupe en 1996 à la suite de différends d'ordres créatif et personnel. En 2007, il reprend contact avec son frère pour fonder Cavalera Conspiracy. Il forme en duo avec sa compagne le groupe de musique électronique Mixhell.

Jean Dolabella

 

Jean Dolabella (né le 14 mai 1978) est un batteur brésilien de metal. Il a joué durant 5 ans avec Sepultura.

Jairo Guedez

Jairo Guedes (Guedz ou Guedez) est un guitariste brésilien, ancien membre de Sepultura. Il participe aux deux premiers albums du groupe. En outre, il a joué avec d'autres groupes brésiliens, tels que The Mist, Eminence ou Overdose. Il quitte Sepultura en 1987, affirmant vouloir rechercher quelque chose de différent sur le plan musical. Une semaine plus tard, il est remplacé par Andreas Kisser. Il fait une apparition dans le DVD live du groupe, Live in São Paulo.

Paulo Jr.

 

Paulo Jr. (né Paulo Xisto Pinto Junior le 30 avril 1969 à Belo Horizonte, Brésil) est le bassiste de Sepultura depuis le début de la formation. Il est l'unique membre de la formation d'origine du groupe.

Andreas Kisser

 

Né le 24 août 1968 à São Bernardo do Campo, Andreas Kisser est le guitariste du groupe Sepultura. Né au Brésil, il a des origines allemande et yougoslave. Il étudia la guitare classique plusieurs années. Il rejoint le groupe en 1986, remplaçant Jairo Guedz à la guitare. Son arrivée marque un tournant dans les compositions du groupe grâce à des morceaux plus progressifs et des solos rapides et techniques. Il participe à la composition des titres ainsi qu'à l'écriture des paroles. Il utilise la guitare électrique ainsi que la guitare classique pour ses compositions. Son premier album solo Hubris I & II est sorti en Europe en 2009. En 2009, il est l'invité spécial du groupe Scorpions lors d'un concert organisé à Pernambuco,(Brésil) pour lutter contre la déforestation de la jungle amazonienne.

Eloy Casagrande

 

Eloy Casagrande, né le 29 janvier 1991 à São Paulo, est un batteur brésilien, membre de Sepultura. En 2007, il remporte une compétition de jeunes batteurs au Brésil. En 2011, il remplace le batteur Jean Dolabella de Sepultura après le départ de celui-ci. Grand fan du groupe depuis son enfance, il affirme "être très honoré de jouer avec le groupe".

Derrick Green

 

Derrick Green, né Derrick Leon Green, est un chanteur et musicien de metal américain, né le 20 janvier 1971 à Cleveland, dans l'Ohio. Il est actuellement le chanteur de Sepultura depuis 1997, quand il a remplacé Max Cavalera qui a quitté le groupe. Allmusic dit à propos du chanteur : "Il fut un temps où l'idée d'enregistrer Sepultura sans Max Cavalera semblait impensable. Mais Derrick Green s'est avéré être un remplacement très bon". Derrick commence avec le groupe Outface, Krop Acid et de nombreux autres groupes hardcore dont Alpha Jerk qui fut son dernier groupe. Il finit par rejoindre en 1997 Sepultura.

 

______________________________________________________________________________________________________

Discographie (Album)

1985 - (Split) : Bestial Devastation

  1. The Curse
  2. Bestial Devastation
  3. Antichrist
  4. Necromancer
  5. Warriors of Death

 

1986 : Morbid Visions

  1. Morbid Visions
  2. Mayhem
  3. Troops of Doom
  4. War
  5. Crucifixion
  6. Show Me the Wrath
  7. Funeral Rites
  8. Empire of the Damned
  9. Necromancer (Demo Version)
  10. Anticop (Live)

 

1987 : Schizophrenia

  1. Intro
  2. From the Past Comes the Storms
  3. To the Wall
  4. Escape to the Void
  5. Inquisition Symphony
  6. Screams Behind the Shadows
  7. Septic Schizo
  8. The Abyss
  9. R.I.P. (Rest in Pain)
  10. Troops of Doom (Re-Recorded)
  11. The Past Reborns the Storms (Demo Version)
  12. Septic Schizo (Rough Mix)
  13. To the Wall (Rough Mix)

 

1989 : Beneath the Remains

  1. Beneath the Remains
  2. Inner Self
  3. Stronger Than Hate
  4. Mass Hypnosis
  5. Sarcastic Existence
  6. Slaves of Pain
  7. Lobotomy
  8. Hungry
  9. Primitive Future
  10. A Hora é a Vez Do Cabelo Nascer (Mutantes Cover)
  11. Inner Self (Drum Tracks)
  12. Mass Hypnosis (Drum Tracks)

 

1991 : Arise

  1. Arise
  2. Dead Embryonic Cells
  3. Desperate Cry
  4. Murder
  5. Subtraction
  6. Altered State
  7. Under Siege (Regnum Irae)
  8. Meaningless Movements
  9. Infected Voice
  10. Orgasmatron (Motörhead Cover)
  11. Intro
  12. C.I.U (Criminals in Uniform)
  13. Desperate Cry (Scott Burns Mix)

 

1993 : Chaos A.D.

  1. Refuse / Resist
  2. Territory
  3. Slave New World
  4. Amen
  5. Kaiowas
  6. Propaganda
  7. Biotech Is Godzilla
  8. Nomad
  9. We Who Are Not As Others
  10. Manifest
  11. The Hunt
  12. Clenched Fist
  13. Policia (Titas Cover)
  14. Chaos B.C.
  15. Kaiowas (Tribal Jam)
  16. Territory (Live Version)
  17. Amen - Inner Self (Live Version)

 

1996 : Roots

DISC 1

  1. Roots Bloody Roots
  2. Attitude
  3. Cut Throat
  4. Ratamahatta
  5. Breed Apart
  6. Straighthate
  7. Spit
  8. Lookaway
  9. Dusted
  10. Born Stubborn
  11. Jasco
  12. Itsari
  13. Ambush
  14. Endangered Species
  15. Dictatorshit
  16. Little Wood-Music
  17. Procreation of the Wicked (Celtic Frost Cover)
  18. Symptom of the Universe (Black Sabbath Cover)
  19. Chaos B.C.
  20. Kaiowas (Live)

DISC 2

  1. Intro
  2. C.I.U. (Criminals in Uniform)
  3. Orgasmatron (Motörhead Cover)
  4. Dead Embryonic Cells (Original Mix
  5. Desperate Cry (Original Mix)
  6. Murder (Original Mix)
  7. Under Siege (Regnum Irae) (Original Mix)
  8. Necromancer (Demo Version)
  9. The Past Reborns the Storms (Demo Version)
  10. A Hora E a Vez Do Cabelo Nascer (Mutantes Cover)
  11. Drug Me (Dead Kennedys Cover)
  12. Crucificados Pelo Sistema (Ratos De Porào Cover)
  13. Anticop (Live)
  14. Intro (Live)
  15. Arise (Live)
  16. Inner Self (Live)
  17. Mass Hypnosis (Live)
  18. Escape to the Void (Live)
  19. Troops of Doom (Live)
  20. Altered State (Live)

 

1997 - (Compilation) : Blood-Rooted

  1. Procreation (of the Wicked) (Celtic Frost Cover)
  2. Inhuman Nature (Final Conflict Cover)
  3. Polícia (Titãs Cover)
  4. War (Bob Marley Cover)
  5. Crucificados Pelo Sistema (Ratos De Porão Cover)
  6. Symptom of the Universe (Black Sabbath Cover)
  7. Mine
  8. Lookaway (Master Vibe Mix)
  9. Dusted (Demo Version)
  10. Roots Bloody Roots (Demo Version)
  11. Drug Me (Dead Kennedy's Cover)
  12. Refuse / Resist (Live Version)
  13. Slave New World (Live Version)
  14. Propaganda (Live Version)
  15. Beneath the Remains / Escape To The Void (Live Version)
  16. Kaiowas (Live Version)
  17. Clenched Fist (Live Version)
  18. Biotech Is Godzilla (Live Version)

 

1997 - (Compilation) : B-Sides

  1. Ratamahatta
  2. Amen (Live Version)
  3. War
  4. Inner Self (Live Version)
  5. Chaos B.C.
  6. Kaiowas (Tribal Jam)
  7. Mine
  8. Clenched Fist (Live Version)
  9. Lookaway (Master Vibe Mix)
  10. Biotech Is Godzilla (Live Version)
  11. Dusted (Demo Version)
  12. Roots Bloody Roots (Demo Version)
  13. Kaiowas (Tribal Jam)
  14. Refuse / Resist (Live Version)
  15. Territory (Live Version)
  16. Slave New World (Live Version)
  17. Propaganda (Live Version)
  18. Beneath the Remains / Escape to the Void (Live Version)

 

1998 : Against

  1. Against
  2. Choke
  3. Rumors
  4. Old Earth
  5. Floaters in Mud
  6. Boycott
  7. Tribus
  8. Common Bonds
  9. F.O.E.
  10. Reza
  11. Unconscious
  12. Kamaitachi
  13. Drowned Out
  14. Hatred Aside
  15. T3rcermillenium

 

2001 : Nation

  1. Sepulnation
  2. Revolt
  3. Border Wars
  4. One Man Army
  5. Vox Populi
  6. The Ways of Faith
  7. Uma Cura
  8. Who Must Die ?
  9. Saga
  10. Tribe to a Nation
  11. Politricks
  12. Human Cause
  13. Reject
  14. Water
  15. Valtio
  16. Bela Lugosi's Dead (Bauhaus Cover)
  17. Annihilation
  18. Rise Above (Black Flag Cover)
  19. Revolt (Demo Version)
  20. Roots Bloody Roots (Live)

 

2002 - (Live) : Under a Pale Grey Sky

DISC 1

  1. Itsári (Intro)
  2. Roots Bloody Roots
  3. Spit
  4. Territory
  5. Monologo Ao Pé Do Ouvido
  6. Breed Apart
  7. Attitude
  8. Cut-Throat
  9. Troops of Doom
  10. Beneath the Remains/Mass Hypnosis
  11. Born Stubborn
  12. Desperate Cry
  13. Necromancer
  14. Dusted

DISC 2

  1. Endangered Species
  2. We Who Are Not as Others
  3. Straighthate
  4. Dictatorshit
  5. Refuse/Resist
  6. Arise/Dead Embryonic Cells
  7. Slave New World
  8. Biotech Is Godzilla
  9. Inner Self
  10. Polícia
  11. We Gotta Know
  12. Kaiowas
  13. Ratamahatta
  14. Orgasmatron

 

2003 : Roorback

  1. Come Back Alive
  2. Godless
  3. Apes of God
  4. More of the Same
  5. Urge
  6. Corrupted
  7. As It Is
  8. Mind War
  9. Leech
  10. The Rift
  11. Bottomed Out
  12. Activist
  13. Outro
  14. Bullet the Blue Sky (U2 Cover)
  15. Bullet the Blue Sky (U2 Cover) (Video)

 

2005 : Live in São Paulo

CD 1

  1. Intro
  2. Apes of God
  3. Slave New World
  4. Propaganda
  5. Attitude
  6. Choke
  7. Inner Self / Beneath the Remains
  8. Escape to the Void
  9. Mindwar
  10. Troops of Doom (featuring ex-Sepultura guitarist Jairo Guedz)
  11. Necromancer (featuring Jairo Guedz, Krisiun's Alex Kolesne)

CD 2

  1. Sepulnation
  2. Refuse/Resist
  3. Territory
  4. Black Steel in the Hour of Chaos (featuring Zé Gonzáles, B-Negao)
  5. Bullet the Blue Sky
  6. Reza (featuring R.D.P.'s João Gordo)
  7. Biotech Is Godzila (featuring João Gordo)
  8. Arise / Dead Embryonic Cells
  9. Come Back Alive
  10. Roots Bloody Roots

 

2006 : Dante XXI

  1. Lost (Intro)
  2. Dark Wood of Error
  3. Convicted in Life
  4. City of Dis
  5. False
  6. Fighting on
  7. Limbo (Intro)
  8. Ostia
  9. Buried Words
  10. Nuclear Seven
  11. Repeating the Horror
  12. Eunoé (Intro)
  13. Crown and Miter
  14. Primium Mobile (Intro)
  15. Still Flame

 

2006 - (Compilation) : The Best of Sepultura

  1. Troops of Doom
  2. Beneath the Remains
  3. Inner Self
  4. Arise
  5. Dead Embryonic Cells
  6. Desperate Cry
  7. Refuse/Resist
  8. Territory
  9. Slave New World
  10. Biotech Is Godzilla
  11. Roots Bloody Roots
  12. Attitude
  13. Ratamahatta

 

2009 : A-Lex

  1. A-Lex I
  2. Moloko Mesto
  3. Filthy Rot
  4. We've Lost You
  5. What I do!
  6. A-Lex II
  7. The Treatment
  8. Metamorphosis
  9. Sadistic Values
  10. Forceful Behavior
  11. Conform
  12. A-Lex III
  13. The Experiment
  14. Strike
  15. Enough Said
  16. Ludwig Van
  17. A-Lex IV
  18. Paradox

 

2011 : Kairos

  1. Spectrum
  2. Kairos
  3. Relentless
  4. 2011
  5. Just One Fix (Ministry Cover)
  6. Dialog
  7. Mask
  8. 1433
  9. Seethe
  10. Born Strong
  11. Embrace the Storm
  12. 5772
  13. No One Will Stand
  14. Structure Violence (Azzes)
  15. 4648
  16. Firestarter (The Prodigy Cover)
  17. Point of No Return

 

______________________________________________________________________________________________________

Discographie (EP)

1991 : Under Siege (Regnum Irae)

  1. Under Siege (Regnum Irae)
  2. Orgasmatron (Motörhead cover)
  3. Troops of Doom

 

1993 : Refuse Resist

  1. Refuse Resist
  2. Inhuman Nature
  3. Propaganda
  4. Crucificados Pelo Sistema
  5. Drug Me
  6. Dead Embryonic Cells
  7. Desperate Cry
  8. Orgasmatron

 

1996 : Natural Born Blasters

  1. Territory (Live)
  2. Inhuman Nature (Final Conflict Cover)
  3. Procreation (Of The Wicked) (Celtic Frost Cover)
  4. Polícia (Titãs Cover)
  5. Under Siege (Regnum Irae)

 

1996 : Roots Bloody Roots

  1. Roots Bloody Roots
  2. Procreation (of the Wicked)
  3. Propaganda (Live)
  4. Beneath the Remains/Escape to the Void (Live)

 

1997 : Procreation of the Wicked

  1. Procreation of the Wicked (Celtic Frost Cover)
  2. Ratamahatta
  3. Symptom of the Universe (Black Sabbath Cover)

 

1999 : Tribus

  1. The Waste
  2. Tribus (Demo Version)
  3. Common Bonds (Alternate Mix)
  4. Unconscious (Demo Version)
  5. F.O.E. (Extended Mix)
  6. Prenúncio

 

______________________________________________________________________________________________________

Discographie (MCD)

1992 : Third World Posse

  1. Dead Embrionic Cell
  2. Drug Me (Dead Kennedy's Cover)
  3. Innerself (Live Version)
  4. Troop of Doom (Live Version)
  5. Orgasmatron (Live Version)

 

2002 : Revolusongs

  1. Messiah (Hellhammer Cover)
  2. Angel (Massive Attack Cover)
  3. Black Steel in the Hour of Chaos (Public Enemy Cover)
  4. Mongoloid (Devo Cover)
  5. Mountain Song (Jane's Addiction Cover)
  6. Bullet the Blue Sky (U2 Cover)
  7. Piranha (Exodus Cover)
  8. Enter Sandman/Fight Fire with Fire Medley (Metallica Cover)

 

______________________________________________________________________________________________________

       

Warriors of Death

 

The Abyss

 

Stronger Than Hate

 

Desperate Cry

 

Under Siege (Regnum Irae)

 

Slave New World

 

Nomad

 

Clenched Fist

 

Attitude

 

Lookaway

 

Jasco

 

Against

 

Floaters in Mud

 

F.O.E.

 

Kamaitachi

 

Revolt

 

Vox Populi

 

Who Must Die ?

 

Reject

 

Bela Lugosi's Dead

 

Revolt (Demo Version)

 

Black Steel in the Hour of Chaos

 

Godless

 

Corrupted

 

Bottomed Out

 

False

 

Buried Words

 

Still Flame

 

A-Lex II

 

A-Lex III

 

Paradox

 

Relentless

 

Embrace the Storm

           

Anticop (Live)

 

Beneath the Remains

 

Lobotomy

 

Subtraction

 

Refuse / Resist

 

Kaiowas

 

We Who Are Not As Others

 

Chaos B.C.

 

Cut Throat

 

Dusted

 

Itsari

 

Choke

 

Tribus

 

Reza

 

T3rcermillenium

 

Border Wars

 

The Ways of Faith

 

Saga

 

Water

 

Annihilation

 

Roots Bloody Roots (Live)

 

Bullet the Blue Sky (U2 Cover)

 

Apes of God

 

As It Is

 

Convicted in Life

 

Fighting on

 

Nuclear Seven

 

Filthy Rot

 

Sadistic Values

 

Enough Said

 

Spectrum

 

Dialog

 

Firestarter (The Prodigy Cover)

           

Inquisition Symphony

 

Inner Self

 

Dead Embryonic Cells

 

Altered State

 

Territory

 

Propaganda

 

Manifest

 

Roots Bloody Roots

 

Ratamahatta

 

Born Stubborn

 

Endangered Species

 

Old Earth

 

Common Bonds

 

Unconscious

 

Sepulnation

 

One Man Army

 

Uma Cura

 

Politricks

 

Valtio

 

Rise Above

 

Angel (Massive Attack Cover)

 

Come Back Alive

 

More of the Same

 

The Rift

 

City of Dis

 

Ostia

 

Crown and Miter

 

We've Lost You

 

Conform

 

Ludwig Van

 

Kairos

 

Born Strong

 

Point of No Return

       

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1