Greedno, encyclopédie gratuite en ligne
Art/Peinture/Analyse picturale/Artiste peintre

 

          Actualité          

          Suivez ici l'actualité de Greedno.fr sur facebook                  

Art   Economie   Environnement   Justice   Personnalité   Politique   Science   Société   Sport   Technologie

                  
                                                               

Art >> Peinture >> Analyse picturale >> Artiste peintre                                                       << Jeux gratuits en ligne >>

 Artiste peintre ______________________________________________________________________________

Personne pratiquant la peinture, comme discipline des beaux-arts ou des arts plastiques, comme activité de loisir (peintre amateur) ou bien comme métier (peintre professionnel). Ce terme est apparu début du XIXe siècle en France, pour distinguer le peintre d'art de l'artisan peintre, qu'il soit peintre en bâtiment ou peintre décorateur dans la loi de finances du 22 octobre 1798, après l'abolition des corporations. Selon les périodes les artistes peintres ont eu des organisations professionnelles et des reconnaissances différentes. Au XXIe siècle, le terme « artiste-peintre », « peintre » inclut ainsi aussi le terme « artiste plasticien », dont le sens va au-delà de la seule peinture. Ils sont les témoins de leur époque Ils ont également pour rôle de mettre en valeur un lieu en le décorant, une personne en la portraitisant ou bien encore de diffuser une vision d'un lieu, d'un événement ou d'une idée. La peinture n'est pas considérée comme un art à part entière pendant la période qui va de l'Antiquité à la Renaissance. Elle est alors considérée comme un artisanat, suivant les Idées de Platon. Les peintres sont alors, soit des artisans (à l'époque romaine), soit des moines, peintres d'icônes orthodoxes ou enlumineurs et miniaturistes (au Moyen Âge). Sous l'Ancien Régime, les peintres s'organisent en corporations, telles les guildes de Saint Luc ou la guilde parisienne, qui autorisent et contrôlent la pratique de la peinture et sa diffusion. Après la Révolution française, les corporations sont abolies. La pratique du métier d'artiste peintre devient indépendante. Les Salons de peinture et de sculpture annuels, lieux de passage incontournables pour acquérir la notoriété, connaissent leur apogée et le marché de l'art se développe avec l'importance croissante des marchands. Il n’existe pas à proprement parler dans la plupart des pays occidentaux, d’organisation officielle du statut d’artiste peintre. En France, les artistes sont affiliés à des organismes professionnels comme la Maison des Artistes, l’ADAGP, etc., qui gèrent leurs cotisations sociales et leurs différents droits. L’affiliation à ces organismes se fait sur dossier permettant de prouver qu’on exerce bien l’activité à un niveau professionnel (déclaration des ventes, impôts et cotisations sociales) mais elle n’a pas valeur de reconnaissance de formation ou de qualités esthétiques. Les artistes peuvent ou non, selon leurs affinités, se regrouper au sein d’associations, de sociétés, qui leur permettent d’une part de se retrouver pour échanger, d’autre part de faciliter l’exposition des œuvres dans des expositions, des salons ou des galeries. Le terme d’École (comme l’École de Paris, l’École de Nice), etc. est encore employé pour certains mouvements esthétiques, sans qu’il y ait nécessairement un enseignement commun (encore moins un établissement scolaire) ou une organisation commune. Les artistes peintres apposent généralement (depuis la pré-Renaissance) leur signature sur la face ou l'envers du support de leurs œuvres(châssis entoilé, bois…). À partir de la Renaissance, certains peintres se représentent eux-mêmes dans le tableau, au même titre qu’ils peuvent représenter le commanditaire, le donateur ou le destinataire de l’œuvre. Concernant les icônes religieuses, ces œuvres chrétiennes orthodoxes, coptes, syriaques... sont considérées comme œuvre de la main de Dieu : l'artiste ne peut donc les signer. Les ateliers des peintres sont organisés autour du maître, avec ses assistants, ses apprentis. L'apprenti, qui fait les fonds, est appelé un « barbouilleur » puisqu'il fait la « barbouille ». Les peintres préparent eux-mêmes les matériaux nécessaires à la réalisation des peintures (broyage des pigments, préparation des huiles, pinceaux…).

 

______________________________________________________________________________________________________

Artiste peintre allemand

 

______________________________________________________________________________________________________

Artiste peintre belge

 

______________________________________________________________________________________________________

Artiste peintre espagnol

 

______________________________________________________________________________________________________

Artiste peintre français

 

______________________________________________________________________________________________________

 

© 2013 - 2011 Greedno
UA-36419709-1